Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

19/11/2006

ITW : Le Poête PHILIPPE nous ouvre son coeur

La Déchetterie: Philippe, vous nous offrez un merveilleux bouquet de tendresse avec votre nouveau recueil "Les saisons n'ont plus d'odeurs", de quoi s'agit-il? Philippe: Comment répondre à une si belle question? Je ne sais pas, je pense que le souffle de la vie qui sort de notre coeur, en dit déjà long sur la vie, alors moi vous savez... Je n'écris pas, je respire la vie, et je me contente d'aligner les mots. La Déchetterie: Vous avez utilisé à plusieurs reprises le terme "ordure", est-ce à dire que vous orientez de plus en plus vos écrits vers, ce qu'il est courant d'appeler dans les salons littéraires parisien "le tout à l'égout littéraire"? Philippe: Le mot "ordure"... Mais c'est pour que vous parliez de moi dans la Déchetterie! (rires). Non, plus sérieusement, il me semble que la vie est constituée d'ordures de tout genre, et qu'elle n'a de sens qu'à travers le pourrissement de l'être. Ainsi, on ne fait pas d'omelettes sans casser des oeufs!medium_Philippe.jpg

Les commentaires sont fermés.